compteur

lundi 12 janvier 2015

Cyprien Luraghi et la pédophilie : la sanction est tombée

Cyprien Luraghi est l’auteur d’une très grosse page diffamatoire à mon encontre dans laquelle il a notamment écrit :

Ajouté le 20 juin 2013.
En mai 2013, un nouveau blog-pilori, très probablement publié par [XXXXXXX] X et/ou un de ses complices éventuels, a été mis en ligne sur Blogspot à cette adresse : CLIC,  étant quasi exclusivement dédié à la destruction de l’image de Cyprien Luraghi. L’intégralité du contenu provient du blog supprimé « unpetitcoucou.over-blog.com » de [XXXXXXX] X, d’articles de presse recopiés ayant pour thème la pédocriminalité et d’articles, photographies et commentaires volés sur l’Icyp et le Sitacyp. Des démarches ont été entreprises pour faire supprimer le contenu manifestement illicite de ce site, vainement à ce jour (février 2014).

Et plus récemment :

Ajouté le 21 décembre 2014
Un psychiatre interrogé sur cette affaire m’avais conseillé il y a un an et demi : « essayez l’indifférence ». Alors en bon petit soldat, c’est ce que j’ai fait. En un sens il n’a pas tort : il convient de ne pas interférer avec un(e) paranoïaque dès lors qu’on en est le « persécuteur désigné ». Mais la réalité du Web fait que ce sage conseil ne sert à rien. En effet, après avoir installé un système permettant de n’afficher les commentaires de l’Icyp qu’à ses seuls membres inscrits il y a deux ans, puis totalement immergé l’Icyp en mai 2014 et m’être abstenu de toute présence visible sur le Web pendant six mois, cela n’a pas empêché [XXXXXXX] X de publier plusieurs dizaines d’articles délirants sur ses deux blogs-miroirs (http://petitcoucou.unblog.fr et http://satanistique.blogspot.fr), s’acharnant sur nous avec la même vigueur que sur son premier blog supprimé en 2011, suite au procès de NEMROD34 contre son hébergeur d’alors.
Ajouté le 6 janvier 2015
Ce matin le blog-miroir de [XXXXXXX] X à l’adresse http://petitcoucou.unblog.fr a été supprimé par son hébergeur, sans doute suite à une de nos nombreuses demandes :
Ajouté le 7 janvier 2015
Quelques heures après la suppression de son blog-pilori sur Unblog, [XXXXXXX] X en rouvre un autre sur la même plateforme, à cette adresse : http://justinpetitcoucou.unblog.fr/
Ajouté le 8 janvier 2015
Un autre blog de [XXXXXXX] X − un de ses pires, à l’adresse http://puy-l-eveque.blogspot.fr − a été supprimé par son hébergeur Blogspot (Google) aujourd’hui :

On remarquera pour commencer qu’il est toujours informé dans la seconde qui suit de toute fermeture ou ouverture de l’un de mes blogs, ce qui pose quand même question, surtout dans le cas de l’ouverture, une question que je m’étais d’ailleurs posée dès mars 2010 en constatant qu’à peine mon premier blog créé, « Un petit coucou » sur OverBlog, nous étions deux à le consulter.

Ce fut encore le cas lors de la création de « Justinpetitcoucou », comme en témoignent les statistiques de ce nouveau blog depuis son ouverture :

Date Visites Unique Rebonds
12/01/2015 5 2 3
11/01/2015 5 2 1
10/01/2015 3 2 2
09/01/2015 8 3 4
08/01/2015 1 1 1
07/01/2015 3 3 2
06/01/2015 4 2 2
05/01/2015 0 0 0

Quand nous ne sommes plus qu’un, comme pour la journée du 8 janvier, ce n’est jamais moi, c’est toujours l’autre, que j’ai depuis longtemps identifié comme étant Pascal Edouard Cyprien Luraghi, ce qu’il confirme lui-même dans ses propres écrits publics.

Cela dit, tout comme il lui est jadis arrivé à plusieurs reprises de désigner mensongèrement comme auteur de mon blog « Un petit coucou » sur OverBlog, ou des écrits que j’y publiais, une autre personne que moi-même, certaines de ses affirmations concernant le blog « Puy-L’Evêque » sur Blogspot, dont je ne me suis jamais présentée nulle part ni auprès de quiconque comme étant l’auteur, tombent à l’évidence sous le coup de la loi.

Il ne suffisait pas qu’y soient effectivement recopiés quelques articles de mon blog « Un petit coucou » sur OverBlog pour affirmer que j’en étais l’auteur, d’autant qu’il contenait de la même manière des extraits de ses propres blogs et sites, outre des recopies d’articles de presse et de Wikipédia.

Rappelons ensuite que mon blog « Un petit coucou » sur OverBlog n’a pas été supprimé à l’issue de la première procédure engagée par NEMROD34 contre mon hébergeur, quoiqu’effectivement l’un de ses objectifs fût l’obtention de la suppression de ce blog, qu’il avait bien demandée, mais que celui-ci a été suspendu à l’initiative de mon hébergeur un an et demi plus tard, au mois de juin 2013. Encore une fois, nous voyons là un des malades mentaux délirants auxquels j’ai affaire sur le net depuis 2008 prendre ses désirs pour des réalités.

Enfin, il convient encore de rappeler que ce malade mental s’est piqué dès l’année 2009 d’écrire et publier une version totalement délirante de ma biographie que lui soufflait depuis 2008 sa complice Josette Brenterch du NPA de Brest, dont les contributions à cet ouvrage, une montagne d’inventions calomnieuses, ont été publiquement révélées par les deux intéressés eux-mêmes sur les blogs du premier à compter du mois de juin 2010.

Mes plaintes à répétition concernant ces écrits publics délictueux ont amené à plusieurs reprises leur auteur Cyprien Luraghi à fermer son blog ou à en rendre successivement privées différentes parties.

Son histoire de « psychiatre interrogé sur cette affaire » est encore une affabulation du mythomane. En réalité, ce sont des juristes qui lui conseillent de supprimer tous ses écrits délictueux au plus vite quand je porte plainte.

Et je n’ai jamais été paranoïaque, n’ai jamais publié aucun article « délirant », ni « persécuté » Cyprien Luraghi ni aucun de ses amis. La situation est exactement inverse. Ce sont eux qui s’acharnent sur moi depuis 2008, ne supportant de me voir écrire deux lignes sur moi-même ou sur le problème du harcèlement moral en entreprise, ou rectifier toutes les pseudo « informations » qu’ils publient à mon sujet, toujours fausses ou mensongères, calomnieuses.

Mais revenons au blog « Puy-L’Evêque » sur Blogspot, dont Cyprien Luraghi lui-même écrivait le 20 juin 2013 que les contenus provenaient « du blog supprimé « unpetitcoucou.over-blog.com » de [XXXXXXX] X, d’articles de presse recopiés ayant pour thème la pédocriminalité et d’articles, photographies et commentaires volés sur l’Icyp et le Sitacyp. »

Ce blog dont il n’a jamais pu obtenir la suppression du fait qu’il ne contenait strictement aucun écrit faisant grief à ses intérêts a effectivement été supprimé le 8 janvier 2015 par son hébergeur.

Je le sais, car le mail d’avertissement de suppression de ce blog m’a été communiqué.

Le voici :

——– Message transféré ——–
Sujet : http://puy-l-eveque.blogspot.com/ a été supprimé
Date : Thu, 08 Jan 2015 02:32:10 +0000
De : Blogger <no-reply@google.com>
Pour :
Bonjour, Après examen de votre blog à l’adresse http://puy-l-eveque.blogspot.com/, il s’avère qu’il ne respecte pas nos Conditions d’utilisation au motif suivant : PEDOPHILIA. Conformément auxdites conditions, le blog a été supprimé et son URL n’est plus accessible. Pour plus d’informations, veuillez consulter les ressources suivantes : Conditions d’utilisation : http://www.blogger.com/go/terms Règlement relatif au contenu de Blogger : http://blogger.com/go/contentpolicy -L’équipe Blogger

Ce ne sont évidemment pas mes propres écrits recopiés sur ce blog, ou les articles de presse ou de Wikipédia s’y retrouvant de même, qui pouvaient tomber sous le coup de la loi au motif de la pédophilie, mais bien ceux du licencieux Pascal Edouard Cyprien Luraghi lui-même.

Nombre de ses écrits publics pourraient donc lui valoir des poursuites au motif de la pédophilie, par exemple pour apologie de ce crime.

Ils pourraient de même justifier la fermeture définitive de son blog.

Ce n’est pas moi qui le dis, c’est l’équipe Blogger de Google.

Merci Google !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire