compteur

vendredi 12 octobre 2018

Les échangistes du Finistère vont dans l'Hérault

Que les choses soient claires, on le sait depuis longtemps, et on peut même le dire ou l’écrire dans des textes publics comme celui-ci, vu les preuves dont on dispose depuis très, très longtemps.

De cet état de fait résulte l’énorme capital de sympathie dont bénéficie dans le « microcosme » brestois – une mafia à proprement parler – l’échangiste et adepte de BDSM Jean-Marc Donnadieu, étalon revendiqué du Donjon du Cap d’Agde, qu'il dit lui-même régulièrement fréquenter, par ailleurs ancien brancardier à l’hôpital de Béziers où il a exercé en psychiatrie durant sept ans.

Ces pratiques quand même assez spéciales seraient-elles courantes parmi les divers agents des services hospitaliers de psychiatrie ?

Il semblerait que oui.

Elles étaient notamment celles du Ruthénois Christian Barthes, directeur de l’hôpital psychiatrique de Bohars de 1994 à 1999, et furent publiquement débattues lors de son procès pour proxénétisme aggravé à Brest en 2002.

A noter : du temps où il occupait le logement de fonction de la Direction Générale du CHU de Brest, soit durant toutes ses années brestoises, cette maison située à proximité de l’hôpital de la Cavale Blanche, à l’orée du Bois de Keroual, était devenue le premier lieu de rendez-vous des échangistes de la région.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire